Zéro déchet

10 conseils pour moins consommer d'eau dans la salle de bain

Zéro déchet

L’eau, sur Terre, devient une denrée rare. Eviter le gaspillage de l’eau dans le monde est nécessaire. Notre Planète est surnommée Planète Bleue, car recouverte d’eau

à 70 %. Pourtant, l’eau douce ne représente que 2,5 % de toute cette immense étendue d’eau. Et c’est elle qui permet de maintenir la présence de la vie sur Terre. Malheureusement, avec la croissance exponentielle de la population mondiale, l’agriculture intensive et l’urbanisation, ces 2,5 % ne suffisent plus.

Trouver des solutions pour éviter le gaspillage de l’eau devient urgent. Il faut donc envisager de nouvelles façons de consommer cette eau, si précieuse, pour l’économiser. Il faut aussi trouver de nouvelles sources d’eau à utiliser, comme l’eau de pluie, par exemple.

Aujourd’hui, nous vous donnons toutes les astuces pour économiser l’eau au quotidien à la maison, que ce soit dans la salle de bain ou dans toutes les autres pièces !

Pourquoi réduire notre consommation d’eau est important

Préserver l’or bleu, l’élément vital à la vie sur terre

C’est bien le nom qu’on lui donne depuis quelques années : l’or bleu. Cela reflète à quel point c’est une ressource devenant rare et précieuse. Pourtant, l’eau est indispensable à la vie sur Terre. Tous les êtres vivants ont besoin d’eau pour exister. Apparue il y a 4 milliards d’années, son volume était depuis resté constant. Elle circule, se transforme et se recycle sans cesse. Et tous les êtres vivants sont composés en majorité d’eau, entre 70 et 85 % (source Tête à Modeler).

Sans eau, pas de vie sur Terre. Malgré cela, selon France Info, le niveau des ressources d’eau potable ne cesse de baisser. Il y a 60 ans, elles étaient de 13 400 m² par personne et par an. Puis, en 1992, de 8 010 m² par personne et par an. Et en 2014, le niveau est descendu encore plus bas, à 5 917 m². En 50 ans, nos réserves ont fondu comme neige au soleil, pour perdre 50 % de leurs capacités. Prévisions pour 2050 : une personne sur quatre vivra dans une zone de pénurie d’eau.

Il est donc indispensable d’arrêter cette décroissance. Il devient même urgent d’inverser la tendance. Si vous inversez déjà la tendance grâce à de superbes astuces, dites-le-nous comment en commentaire !

hydrophil eau konjac

Comprendre notre consommation d’eau au quotidien

Si nos ressources ont baissé à ce point, comment savoir où passe l’eau potable ? Comment est-elle utilisée dans le monde, au quotidien ? Il est important de comprendre quelle est l’utilisation de l’eau potable avec quelques chiffres pour trouver des solutions au gaspillage de cette eau. Et ce gaspillage existe bel et bien. Car si les réserves ont diminué, c’est bien que la consommation est trop importante.

Chaque année, l’Europe consomme 180 km³ d’eau. Soit 180 milliards de (source CIEau). Et le reste du monde n’échappe pas au gaspillage de l’eau. Les chiffres relevés par le World Ressource Institute en 2011 indiquaient déjà une consommation en hausse. Hors Europe, ce sont 5 pays qui représentaient à eux seuls 60 % de la consommation d’eau. Il y a 8 ans, en 2012, le volume total d’eau potable prélevée dans le monde était de 3 890 km³, selon la FAO (soit 555 par habitant et par an).

Ce qui nous intéresse aujourd’hui, c’est la consommation des ménages. Selon les chiffres du site écoconso, la plus grosse consommation d’eau dans la maison se trouve dans… Votre salle de bain ! 39 % d’eau potable s’écoulent dans votre douche ou votre baignoire.

Puis viennent les sanitaires, qui représentent 20 %. Ensuite, les lessives et la vaisselle, avec respectivement 12 % et 10 % d’eau potable. Le jardin, le nettoyage et la cuisine représentent la même quantité d’eau potable utilisée, soit 6 %. Pour terminer, la nourriture et les boissons représentent 1 % de la consommation des ménages (source CIEau). Heureusement, nous avons des solutions pour vous, pour arrêter ce gâchis !

Zéro déchet : découvrez nos astuces pour motiver votre entourage

10 Conseils pour moins consommer d’eau dans la salle de bain

Détecter et réparer les fuites d’eau

Cela tombe sous le sens. Mais c’est peut-être moins évident lorsqu’il s’agit de petites fuites, qui ne se voient pas forcément. Alors, êtes-vous réellement conscient de ce que représente une fuite
d’eau ? Cela génère un imperceptible gaspillage d’eau et d’argent. Un simple robinet qui fuit peut laisser s’échapper jusqu’à 120 litres d’eau par jour. Une chasse d’eau défectueuse, quant à elle, peut engendrer une perte de plus de 600 litres d’eau au quotidien.

Et bien sûr, c’est aussi votre porte-monnaie qui en prend un coup. Un robinet qui n’est plus étanche et qui goutte vous coûte environ une centaine d’euros à l’année. Si le robinet laisse même couler un filet d’eau, cela passe à près de 500 euros ! Enfin, les toilettes vous coûteront plus de 600 euros par an si vous ne les faites pas réparer rapidement (source HomeServe). Voilà pourquoi il ne faut pas laisser traîner les fuites d’eau dans la maison !

Opter pour des produits neutres en eau

Une autre solution pour économiser drastiquement l’or bleu : les produits neutres en eau. Qu’est-ce que c’est ? Ce sont des produits qui utilisent peu, voire pas du tout, d’eau pour leur conception. C’est le cas notamment de la marque amie de Lamazuna, Hydrophil.

Ils créent des produits d’hygiène durables et respectueux de l’environnement à la suite d’une prise de conscience de la rareté de l’eau il y a maintenant 7 ans, en 2013. C’est pourquoi leurs gammes de produits sont fabriquées avec peu, voire sans, eau. Ils choisissent des matières premières écologiques, durables, qui ne mettent pas en danger les nappes d’eau souterraines ou l’eau potable. Ils fonctionnent également sans irrigation artificielle. Tout est naturel. À travers leur démarche, ils souhaitent montrer que produire en consommant moins d’eau est possible. Pari gagnant ! On vous invite à découvrir leurs produits sur notre site Lamazuna.

produits neutres en eau
shampoings solides Lamazuna cosmétiques solides

Préférer les cosmétiques solides aux cosmétiques conventionnels

Les cosmétiques conventionnels sont composés en grande majorité… D’eau ! Analysez sur les flacons de vos cosmétiques classiques. Vous trouverez dans leurs compositions de l’« acqua ». Autrement dit, de l’eau. Souvent, c’est le plus gros pourcentage dans la composition de ces produits. Il peut varier entre 60 et 90 % ! L’eau est à la base du produit.

Pourtant, il existe une alternative : les cosmétiques solides ! Ils contiennent beaucoup moins d’eau dans leur composition. Avec seulement les ingrédients nécessaires. Ce sont des produits plus concentrés. L’avantage ? Ils n’altèrent pas le film hydrolipidique de votre peau ! Et ils durent plus longtemps ! Combo parfait pour la Planète mais aussi pour la santé !

Adopter le pommeau de douche économique

Il existe aujourd’hui des modèles de pommeaux écologiques et économiques, qui permettent de préserver l’eau au quotidien. Cette invention, en plus de vous permettre d’économiser de l’eau, vous permet d’obtenir une eau de meilleure qualité, en réduisant les traces de calcaire et de chlore dans l’eau.

Pour ce faire, veillez à choisir un modèle avec des billes en matière naturelle dans la poignée de la douchette, qui retiennent le calcaire et le chlore. Cela vous fera économiser jusqu’à 9 litres d’eau par minute. Une installation idéale pour les familles, qui économiseront jusqu’à 30 m3 d’eau par an. Bien évidemment, ces installations ne sont pas réservées aux familles, mais conseillées pour tous !

Installer un mousseur pour le robinet

Quèsaco ? Encore une solution pour faire des économies d’eau, d’énergie et d’argent ! Le mousseur, c’est cette bague qui se situe au bout de votre robinet. Les modèles classiques contiennent un filtre à particules.

Les mousseurs nouvelle génération permettent, en plus, de réguler et réduire le débit de l’eau, permettant ainsi d’économiser plus de 50 % de votre consommation d’eau. Le plus ? Vous consommerez également moins d’énergie, car vous consommerez moins d’eau chaude.

Utiliser les modes éco de vos appareils électriques

Avec le contexte environnemental, les appareils électroménagers ont été adaptés, notamment en proposant un « mode éco ». Il permet de faire économiser de l’eau et de l’énergie. Comment ? Grâce à un temps de lavage plus long. L‘eau est chauffée de façon progressive jusqu’à une température entre 30 et 50 degrés maximum. Utiliser ce type de programme vous permettra également de réduire votre consommation d’électricité de 30 à 40 %.

Cela fonctionne aussi si vous avez chez vous un lave-vaisselle ! Même principe, mêmes économies !

Chasser moins d’eau dans les toilettes

La solution la moins gourmande en eau, c’est l’installation de toilettes sèches, qui fonctionnent sans eau. De plus, cela évite de polluer l’eau. Car une fois arrivée dans les stations d’épuration, ces dernières ne sont pas en mesure de retirer l’azote et les phosphates contenus dans les déjections. Cela pollue les rivières et les nappes phréatiques.

Le fonctionnement ? Évacuer nos commissions dans une cuve recouverte de litière carbonée, qui évite les mauvaises odeurs et la fermentation. La cuve doit être vidée régulièrement dans le compost.

Mais tout le monde n’est pas prêt à passer aux toilettes sèches. Il existe des astuces avec des toilettes classiques pour économiser de l’eau. Une chasse d’eau à double touche, par exemple. Ce système vous permettra d’économiser environ 40 % d’eau. Vous pouvez aussi opter pour des « plaquettes éco-WC », au fond du réservoir d’eau des toilettes pour agir comme un barrage et retenir le surplus d’eau non nécessaire. Aussi, changer la position du flotteur dans le réservoir en le plaçant au plus bas vous permettra de consommer moins d’eau.

Enfin, pour les petits budgets, une astuce système D. Prenez un contenant ou une vieille bouteille d’eau en plastique remplie d’eau et placez-la dans le réservoir. Le niveau de l’eau du réservoir va automatiquement monter, et ne se remplira que de la quantité nécessaire d’eau.

Se laver les dents avec la quantité d’eau nécessaire uniquement

Vous avez la fâcheuse tendance de laisser couleur l’eau lorsque vous vous brossez les dents ? Et bien sachez que cette pratique consomme également énormément d’eau inutilement !

La meilleure façon d'économiser de l'eau pour se laver les dents est l'utilisation d'un gobelet. Sans mêm avoir besoin de le remplir entièrement, vous aurez la quantité nécessaire pour vous brosser les dents. Humidifiez votre brosse à dents dans le gobelet, brossez-vous les dents, puis rincez-vous la bouche avec un peu d'eau du gobelet. Utilisez le reste pour rincer votre brosse à dents. Et le tour est joué !

gobelet hydrophil eau
brosse à dents eau lamazuna
Oriculi Lamazuna accessoire durable

Arrêter de prendre des bains

Encore une évidence, peut-être. Mais cela vaut la peine d’être souligné. Et quelques chiffres vous le rappelleront simplement : une douche consomme entre 20 et 60 litres d’eau, quand un bain requiert entre 150 et 200 litres d’eau (source Geo). Faut-il un autre argument pour arrêter les bains ?

Attention, si vous restez une demi-heure sous la douche, le comparatif ne tient plus. Mais 5 minutes sous la douche sont suffisantes pour se laver le corps ET les cheveux. Chronométrez, vous verrez. Et évidemment, pas de robinet ouvert lorsque l’on se savonne. Cher(e) lamazunien.ne qui nous lisez, quel est votre meilleur chrono sous la douche ?

Éviter de laisser couler l’eau inutilement

Comme pour la douche, il faut bien fermer les robinets dans toute la maison. Que ce soit dans la salle de bain, dans la cuisine, ou dans n’importe quelle pièce, il faut économiser l’eau à la maison. Lorsque vous faites la vaisselle à la main, évitez aussi de laisser couleur l’eau. Munissez-vous d’une bassine idéalement. Vous placez un peu d’eau au fond avec du produit vaisselle et vous lavez toute votre vaisselle. Puis vous changez l’eau de votre bassine et vous rincez. Facile et écolo à la fois.

Aller plus loin pour préserver l’or bleu

Utiliser des produits qui ne polluent pas l’eau

Vous êtes un pro des économies d’eau et vous avez déjà mis en place toutes ces solutions chez vous ? Félicitations !

Vous souhaitez aller encore plus loin ? Voici un dernier conseil pour vous : utiliser des produits non polluants ! Donc des produits NA-TU-RELS ! Les cosmétiques solides Lamazuna sont 100% d'origine naturelle. Ils ne contiennent donc pas d'éléments pétrochimiques qui pollueraient l'eau. Idem pour les accessoires ! Par exemple, remplacez vos cotons-tiges, qui se trouvent dans les océans, et préférez la version Zéro déchet avec les Oriculis ou les cotons-tiges en bambou.

Pour conclure

É-CO-NO-MIE ! C’est le maître mot concernant l’eau, qui devient aujourd’hui un « or bleu ». La pénurie n’est parfois pas visible dans les pays d’Europe, mais le constat est là. L’eau devient une denrée rare, à protéger ! D’ici quelques années, un grand nombre de la population mondiale connaîtra des restrictions et des pénuries d’eau. Ce n’est donc pas un sujet à prendre à la légère.

Heureusement, des solutions existent pour toute la maison. Que ce soit du système D ou de l’investissement dans des nouveaux équipements (ou produits) plus écolonomiques, chacun peut trouver son bonheur en faisant du bien à l’environnement. Et nous espérons que notre article a été instructif !

PS : si vous avez d’autres astuces, glissez-les nous dans les commentaires !

Découvrez 7 bonnes résolutions Zéro déchet à adopter en 2020

Commentaires (6)

Posté par Caroline | 21 février 2020
Bonjour,
Je récupère l'eau du sèche linge pour alimenter ma centrale vapeur.
Je récupère l'eau froide de la douche pour arroser mes plantes.
Posté par As | 27 janvier 2020
Perso, je récupère l’eau de pluie sur mon balcon dans une bassine et je l’utilise Pour arroser mes plantes ! C’est bon pour elles et pour la planète !
Posté par Corinne D. | 25 janvier 2020
Je récupère l'eau de mon sèche-linge dans des bouteilles d'1,5 L de récupération, et je m'en sers pour arroser mes plantes, préparer ma lessive au lierre, et laver les sols (je mets le contenu de 2 bouteilles à température ambiante dans mon seau, et je fais chauffer le contenu d'une 3ème bouteille que j'ajoute ensuite dans le seau, avec mon produit de ménage).
Posté par CHRISTINE JARNIAC | 25 janvier 2020
Bonjour,
(vu en afrique du sud où l'eau manque cruellement) dans la douche j'ai un seau qui récupère l'eau dont je me sers ensuite pour les toilettes. 11 litres de recyclage. Bien à vous. Christine
Posté par Laurent | 25 janvier 2020
Bonjour,
Pour ma part, j'ai mis en place 2 cuves enterrées de 5000 litres soit 10000 litres de récupération d'eau de pluie que j'utilise pour le lave linge grace à un filtre charbon, pour les wc et pour le jardin. J'envisage de l'utiliser aussi pour les douches et le lave vaisselle mais malheureusement cela à un coût pour la filtration nécessaire. Petit à petit l' oiseau... Et puis il faut savoir que ce n'est toujours pas autorisé en France... Sans commentaire !
Sinon, j'avoue, je vais devoir vous acheter un gobelet pour le dents et l'oriculi car la je suis mauvais élève ! Sinon pour le reste j'essaie de pratiquer déjà toutes vos idées, nous tentons de fabriquer déjà nos produits naturels, lessive, savon, liquide vaisselle, dentifrice, bien sûr pas à votre niveau, c'est pourquoi je vais tester vos produits.
Étant aussi producteur d'électricité photovoltaique, je vais entièrement dans votre sens et j'adore votre façon de voir les choseset de les présenter. Vos avis, vos explications dans ce blog sont supers. Je ne manquerai pas de continuer à vous lire pour apprendre ! ????
Petite idée que vous pourriez proposer :
Les pailles pour boire
Les lessives et produits vaiselles
Une bouteille pour l'eau.

A bientôt et bravo à toute votre équipe pour le boulot, pour notre planète.
Cordialement
Laurent
Posté par Suze | 25 janvier 2020
Il existe un système qui permet de poser un lave-mains au dessus d'une chasse d'eau. L'eau qui sert à se laver les mains est ainsi récupérée dans le réservoir de la chasse. Et en plus c'est une solution gain de place dans des toilettes trop petites pour installer un lave-mains indépendant.
Ajouter un commentaire