Du Made in France à l'international


Nous sommes arrivés à un stade étonnant chez Lamazuna, où nous fabriquons des produits "Made in France" pour des raisons écologiques, que nous expédions ensuite chez des clients jusqu'en Nouvelle-Calédonie !

Ces commandes du bout du monde ont été un vrai cas de conscience. Avant de les recevoir, j'avais imaginé que l'idéal serait d'ouvrir une usine de production par pays dans lequel nous serions revendus. Ceci afin de parcourir les distances les plus courtes possibles entre fabrication et utilisation.

La réalité est un peu plus complexe : qui dit production dit achat de machines, qui se doivent d'être rentabilisées, donc besoin d'un développement commercial important, donc de nouveaux risques pris dans chaque pays.

Pourquoi pas ! Mais nous avons déjà tellement d'énergie à mettre dans le développement de nouveaux produits et dans l'envie de toujours faire mieux ce que nous faisons déjà (continuer à chercher des astuces à chaque étape pour améliorer nos process de fabrication, les expéditions...), qu'aujourd'hui je me dis que la meilleure solution est de diffuser nos idées au maximum, afin de les partager aux entrepreneurs du monde entier.


Nous continuons donc à expédier des colis sur plusieurs continents chaque jour, car
nous avons inventé les lingettes démaquillantes lavables ET efficaces sans ajout de produit, nous avons été les premiers à proposer un déodorant sous forme solide sans sels d'aluminium et les premiers à créer un dentifrice solide sans emballage. Nous avons inventé le mot "Oriculi" afin de rendre cet accessoire mignon et moins apeurant. Nous avons donc pour mission de rendre connues ces alternatives.

Nous sommes en train de gagner notre pari en France et en Belgique, car l'engouement est là, les copies arrivent et c'est tant mieux ! L'urgence à réduire le plastique dans la salle de bain est bien pour aujourd'hui et non pour demain, et nous avons beau courir dans tous les sens, les pollueurs à qui nous devons faire face sont des géants que nous ne pourrons pas contrer tous seuls ! Autre avantage, les copies nous obligent à toujours nous remettre en question, toujours faire mieux !

Alors aujourd'hui, avec ce premier pari remporté, tout ce que nous souhaitons c'est que nos nouveaux concurrents-partenaires dans la lutte contre les déchets, soient là également pour défendre une éthique envers leurs équipes et leurs clients, et non par appât du gain.

Parce que chez nous, l'Humain est au coeur de nos créations tout autant que l'objectif zéro déchet, mais ça, je vous en parlerai dans un prochain article... :)

Laëtitia, décembre 2017 à Montreuil (93)


Accept

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies (véganes bien sûr ;) ) pour vous connecter plus rapidement et permettre l'utilisation des boutons de partage des réseaux sociaux. Bienvenue !