Zéro déchet

Le guide Zéro déchet pour débutant

Zéro déchet

Le Zéro déchet est loin d’être inné. Un guide Zéro déchet pour débutant nous a semblé nécessaire. Si l’écologie fait partie de l’éducation aujourd’hui, ça n’a pas été le cas pour tout le monde. Pourtant, cela devient indispensable d’adopter une démarche plus vertueuse. L’environnement n’a que trop besoin d’être préservé.

Être Zéro déchet demande quelques connaissances de base. Ce guide permettra de donner toutes les alternatives et astuces pour éradiquer nos pratiques actuelles. Et en adopter de meilleures, pour protéger la planète.

Découvrons ensemble notre guide pratique Zéro déchet pour débutant. Il vous permettra, nous l’espérons, de réduire considérablement vos déchets.

Pourquoi réduire nos déchets ?

Où finissent nos déchets lorsqu’ils sont jetés à la poubelle ?

Le savez-vous ? Leur traitement est très réglementé en Europe. La priorité est donnée au recyclage, à la réutilisation et à la régénération. Ceux qui ne peuvent faire partie de l’un de ces processus sont incinérés (source Ademe).

Il y a aussi ceux qui sont expédiés. Il y a peu encore, la plupart des déchets étaient envoyés en Chine. Mais elle a interdit cette pratique depuis 2018. Ce sont donc d’autres pays d’Asie, moins régulés, qui reçoivent ces déchets (source AFP).

En Malaisie, ce sont 870 000 tonnes de plastique qui ont été recensées en 2018. Trois fois plus qu’en 2016. Cela donne lieu à des décharges sauvages et à des conséquences sur la santé des habitants. Car les déchets non recyclables sont brûlés, dans des conditions non contrôlées. Cette combustion provoque des fumées toxiques qui empoisonnent les riverains.

Heureusement, certains pays prennent les devants. Comme l’Australie, qui retraite aujourd’hui 80 % de ses déchets.

Les produits jetables : la première source de pollution dans le monde

Le 1er janvier 2020 a été une première étape dans une évolution sans plastique. Ont été interdits à la vente les cotons-tiges, les pailles, les gobelets… Et encore quelques autres produits plastiques jetables.

En 2021, de nouvelles mesures seront prises comme l’obligation pour les commerçants d’accepter les contenants apportés par les consommateurs (source Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire). Cela répond à une triste réalité : ces objets plastiques sont la première source de pollution mondiale. Avec, en tête, la bouteille plastique : 14 % d’entre elles se retrouvent dans nos océans. Puis viennent les emballages alimentaires avec 12 %.

D'ailleurs, les emballages représentent à eux seuls la moitié des déchets plastique mondiaux (source Figaro). Ces produits jetables sont de vrais fléaux pour l'environnement. C'est bien pour cela qu'il faut les éradiquer.

Shampoings solides Lamazuna

Protégeons notre planète !

Nous avons bien plus besoin d’elle qu’elle n’a besoin de nous. La Terre nous offre toutes les ressources nécessaires pour vivre. Que ce soit alimentaire, végétal, pour se soigner par exemple, ou d’autres bénéfices naturels.

Notre système est une chaîne. Et si un des maillons de la chaîne casse, c’est tout le système qui s’enraye. C’est l’effet papillon : si une espèce disparaît, cela perturbe tout l’écosystème et a des conséquences bien plus graves sur le reste de la planète. Notre équilibre est fragile.

Pourtant, l’Homme pollue et affecte les sources d'eau et de nourritures. Cela réduit autant la quantité que la qualité de nos ressources. Les polluants engendrés par les activités humaines peuvent aussi générer de nombreuses maladies… Nous sommes donc clairement les premières victimes de nos propres agissements. Et cela se ressent également sur notre climat. Notre pollution perturbe le climat naturel et entraîne les catastrophes que nous connaissons. La dernière en date, les incendies ravageurs en Australie, qui ont fait plus d’un milliard de victimes chez les animaux.

Les résolutions Zéro déchet à adopter en 2020 !

Un guide Zéro déchet pour 2020

Je fais mes courses en vrac

Acheter en vrac, c’est acheter un maximum de produits sans emballages. La demande étant croissante, quelques enseignes de grandes surfaces se mettent à adopter cette démarche pour certains produits. C’est le cas de grandes enseignes de supermarché, qui augmentent petit à petit les rayons de vrac. Il existe aussi d’autres commerces dédiés au vrac. Découvrez cette carte du vrac en France pour savoir où faire vos courses !

L'association Réseau vrac comptait, quant à elle, en 2018, environ 160 boutiques spécialisées dans le vrac. S'il était compliqué il y a quelque temps de trouver des enseignes vrac, c'est aujourd'hui beaucoup plus aisé. Plus d'excuses ! Et n'oubliez pas vos sacs en tissu !

J'opte pour des cosmétiques solides et des produits de salle de bain réutilisables

Dans le prolongement de l’achat en vrac pour les produits d’alimentation et de la maison, vous pouvez aussi acheter responsable pour votre bien-être. La salle de bain est la pièce de la maison où l’on trouve le plus de plastique et de produits à usage unique. Aussi, les produits cosmétiques classiques sont très souvent faits de composants pétrochimiques mauvais pour la santé.

C’est pourquoi Lamazuna a décidé de faire de ses priorités le développement de cosmétiques solides, respectueux de l’environnement. Du shampoing au déodorant solide, vous trouverez une gamme complète de cosmétiques solides pour remplacer vos produits du quotidien. D’origine 100 % naturelle, ces produits sont plus doux pour votre santé, et pour l’environnement. Ils sont vendus en vrac dans notre atelier-boutique parisien, ou dans des emballages 100% recyclable.

Au-delà des cosmétiques, il est possible de remplacer tous ces produits à usage unique de votre salle de bain par une alternative durable et écolo. C'est le cas avec les lingettes démaquillantes lavables et réutilisables. C'est le cas aussi avec l'Oriculi, alternative écolo du coton-tige. Découvrez tous nos accessoires et ceux de nos marques amies ici.

Cosmétiques solides Lamazuna
Manger local pommes noix

Je mange local et de saison

Cela peut paraître logique, pourtant, certains produits proposés dans les enseignes alimentaires ne le sont pas toujours. Vous trouverez beaucoup de produits internationaux. Acheter ces produits, cela favorise la pollution et les déchets. Car il faut bien les transporter jusque chez nous. De même, il faut aussi traiter ces produits, pour éviter qu’ils ne se détériorent trop vite, avant même d’avoir été placés sur les étalages. Sont donc utilisés des produits pétrochimiques pour améliorer leurs conservations.

Enfin, comment contrôler l’origine et la composition véritable des produits, lorsque ceux-ci font le tour du monde avant d’arriver dans vos assiettes ? Cela a d’ailleurs fait l’objet de nombreux scandales sanitaires alimentaires. Pas vraiment ZD.

En consommant local, de saison et idéalement bio, vous pouvez, premièrement, être sûrs de la provenance de vos produits. Et pas besoin de conservateurs puisque le trajet effectué est minime. De plus, vous préserverez votre santé en vous procurant des produits naturels, non traités et non modifié.

échelle magasin lamazuna

Je réutilise ou répare

Et pour réduire sa consommation, quoi de mieux que de réutiliser ou réparer ? Si vous êtes manuel, vous pourrez détourner vos objets. Par exemple, transformer une vieille échelle en jolie étagère Do-It-Yourself… Ou utiliser des chutes de tissus pour vous fabriquer des tote bags… Ce ne sont pas les idées qui manquent !

Aussi, plutôt que de jeter dès que quelque chose est abîmé ou en panne, vous pouvez plutôt choisir de réparer. Repriser des vêtements, par exemple. Si vous avez quelques notions en bricolage, réparez votre électroménager, plutôt que de le jeter.

Aujourd'hui, grâce à internet, vous pouvez trouver des tutos sur n'importe quel type de réparations. Même si vous n'êtes pas pro, vous pourrez y arriver ! Si vraiment ce n'est pas votre domaine, vous pouvez aussi vous rendre au RepairCafé. Une belle initiative de café dans lequel vous pouvez ramener vos objets à réparer ! La solution la plus simple reste encore de contacter un proche qui s'y connait pour vous aider à réparer vos objets cassés ! Dans tous les cas, essayez au maximum de réparer avant de jetter et racheter :)

J’évite le plastique !

C’est l’un de nos leitmotivs chez Lamazuna : éliminer le plastique de notre consommation. C’est le b.a.-ba lorsque l’on se lance dans le Zéro déchet. Pour cela, il vous faut adopter des matières durables.

Par exemple, remplacer les bouteilles en plastique par des bouteilles en verre. Plutôt que d'acheter des pâtes dans des sachets plastiques, achetez-les en vrac puis mettez-les dans des bocaus en verre ! Idem pour toute la vaisselle, bannissez les couverts et autres assiettes à usage unique... Dans tous vos achats, préférez toujours la version durable beaucoup plus respectueuse de l'environnement.

Je réduis ma consommation

Évidemment, l’autre leitmotiv, c’est aussi réduire sa consommation de façon générale. Il faut éviter les achats compulsifs et la philosophie du « acheter pour acheter ». Vous pouvez suivre la méthode BISOU proposée par Marie Duboin et Herveline Giraudeau ! De façon globale, le Zéro déchet vous encourage à aller à contresens de notre système consumériste pour adopter un mode de consommation raisonnable et raisonné. Même si les prix sont attractifs, il faut d’abord penser à la réelle nécessité liée à cet achat. Ce mode de consommation à outrance est parfaitement illustré par le Black Friday. Des prix cassés pour vendre toujours plus. C’est pousser à la consommation avec des produits qui sont souvent inutiles.

Je porte des vêtements d’occasion ou éthiques

Les vêtements d’occasion, cela existe depuis des années… Dans les friperies ! Ce sont bien elles, les précurseurs du Zéro déchet pour les vêtements.

Aujourd’hui, ce concept de vêtement d’occasion s’est développé grâce à internet, avec des sites comme VideDressing, Le Bon Coin, ou encore Vinted. Même Facebook propose désormais une marketplace où vous pouvez vendre et acheter des vêtements d’occasion.

Si toutefois, l’occasion n’est pas pour vous, mais que vous souhaitez acheter Zéro déchet, vous pouvez aussi choisir des marques éthiques et écologiques. Lamazuna Mode vous propose de nombreuses créations, ainsi que les créations de nos marques amies. Rien de plus facile pour acheter des vêtements responsables, Lamazuna a cherché pour vous !

Je me déplace écolo !

Qui dit déplacement écolo, pense voiture électrique. Certes, cela fait partie des moyens de locomotion que nous avons choisi chez Lamazuna. Mais pas que ! Financièrement, la voiture électrique n’est pas accessible à tous. Il est aussi possible de choisir d’autres moyens de transport sans ou avec peu d’empreintes carbone.

Pour les tous petits trajets, privilégiez la marche à pieds. Pour les trajets du quotidien, optez pour le vélo ! Enfin, pour les trajets plus longs, pensez train ou covoiturage ! Cette dernière option vous permet de ne pas voyager seul(e), de faire des économies, en polluant moins, forcément !

Mode éthique vêtements responsables
Oriculi Lamazuna accessoire durable

Les clés du succès pour réussir ses objectifs Zéro déchet

Commencer avec des objectifs faciles à atteindre et avancer à son rythme

Si l’on se fixe des objectifs trop difficiles à atteindre, cela est vite frustrant. C’est pareil pour le Zéro déchet. Inutile de vouloir devenir un pro d’entrée de jeu. Il faut y aller progressivement et à son rythme. Pas besoin de se mettre une pression inutile avec des deadlines. Cela ne vous donnera pas de motivation mais aura plutôt l’effet inverse.

En adoptant ce mode de fonctionnement raisonnable, vous réussirez votre transformation à coup sûr ! Par exemple, commencez par éliminer les sacs plastiques de vos placards pour les remplacer par des sacs en tissus. Petit à petit, vous allez augmenter vos objectifs et pouvoir les réaliser sans que ceux-ci vous paraissent inatteignables.

Remplacer les objets les plus polluants par des accessoires faciles à utiliser

Quoi de plus simple, par exemple, que de penser à mettre un tote bag dans son sac à main ou dans la poche de son manteau avant de partir le matin. Ou encore, pourquoi attendre pour remplacer vos cotons-tiges par un cure-oreille écologique. Connaissez-vous l’Oriculi ? Ce sont des petites actions telles que celles-ci, mises bout à bout, qui vous permettent de réduire votre empreinte carbone !

Pour conclure

Le Zéro déchet n’est inné pour personne. Mais avec un peu de pratique et les bons conseils, il n’aura plus de secrets pour vous. Ce guide est un aperçu, pour commencer votre métamorphose vertueuse. Mais si vous arrivez déjà à mettre cela en pratique, vous aurez fait un grand pas vers un monde plus écolo ! Et il en a besoin !

Notre Planète étouffe. Nous sommes envahis par les déchets, plastiques ou non, et nous devons agir dès à présent ! Avec ce guide, vous pourrez, vous aussi, apporter votre pierre à l’édifice du Zéro déchet. Et si vous avez d’autres conseils pour débuter facilement le ZD, écrivez-nous juste en dessous. Nous vous lirons et répondrons avec plaisir à vos commentaires.

PS : découvrez notre sélection d’ouvrages Zéro déchet pour plus d’astuces ZD !

Commencer le Zéro déchet dans la salle de bain

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour le moment!

Ajouter un commentaire