Zéro déchet

Nos astuces simples pour lutter contre le gaspillage à la maison

Zéro déchet

Le gaspillage à la maison est une thématique dont nous entendons parler de plus en plus souvent. Nous entendons « gaspillage » et nous pensons immédiatement à la nourriture. Il est vrai que de nombreuses denrées alimentaires terminent malheureusement dans nos poubelles sans même avoir été ouvertes.

Mais le gaspillage à la maison n’est pas seulement restreint à l’alimentation. Cela peut aussi concerner l’eau, l’électricité, et tous les consommables qui se trouvent chez vous.

La question est donc la suivante : Comment éviter le gaspillage ?

Que ce soit le gaspillage alimentaire, le gaspillage de l’énergie ou le gaspillage de l’eau, il existe des solutions simples et efficaces pour devenir anti-gaspi !

Agir au quotidien pour éviter le gaspillage alimentaire : 5 astuces simples et efficaces

L’organisation des courses : la base de l’anti-gaspi alimentaire

Parmi les solutions anti-gaspillage alimentaire, la première se trouve dans l’organisation des courses. Pour éviter de gaspiller, il y a quelques tips simples à adopter que vous pourrez appliquer dès demain.

La première astuce s’applique dès la préparation des courses. Commencez par faire le tour des placards, pour faire l’inventaire de ce dont vous disposez. Préparez ensuite une liste de ce dont vous avez besoin, si possible en ayant déjà planifié vos menus pour la semaine. En adoptant cette méthode, vous éviterez les achats doublons ou inutiles.

Pour la plupart d’entre nous, les courses riment souvent avec corvée. Pour y retourner le moins souvent possible, nous avons donc tendance à acheter beaucoup. Souvent trop en réalité… In fine, acheter moins vous évitera de jeter la moitié de ce que vous n’avez finalement pas consommé et vous permettra aussi de faire des économies. Un argument non négligeable !

Une autre astuce efficace, à laquelle nous ne pensons pas toujours : mieux vaut aller faire ses courses le ventre plein ! Cela paraît bête, mais ainsi, vous éviterez de céder aux tentations qui vous font envie sur le moment.

Une fois dans votre supermarché, ne vous laissez pas tenter par les promotions alléchantes de type « deux pour le prix d’un ». Primo, c’est souvent mensonger. Secundo, cela nous pousse à acheter sans tenir compte de nos besoins. Choisissez plutôt les justes quantités et faites attention aux dates de consommation.

Ne pas confondre DDM et DLC

Nous parlons ici des dates de consommation et de péremption. En 2018, l’Institut National de la Consommation (INC) expliquait dans un article comment s’y retrouver. D’abord, il existe deux types de dates de péremption. DLC ou Date Limite de Consommation et DDM ou Date de Durabilité Minimale. Tous les distributeurs de denrées alimentaires ont l’obligation de faire figurer sur leurs produits un délai de consommation.

Les DLC s’appliquent aux denrées "microbiologiquement très périssables et qui, de ce fait, sont susceptibles, après une courte période, de présenter un danger immédiat pour la santé humaine" (informations issues de l’article 24 du Règlement INCO). En résumé, une fois la DLC dépassée, la consommation dudit produit devient potentiellement dangereuse pour la santé.

Aussi, la DLC s’applique si les conditions de conservation sont respectées à la maison. Plus clairement, les produits frais doivent être conservés au frais. La consommation de ces produits après la date peut engendrer des intoxications alimentaires. Le produit ne peut donc plus être vendu une fois la date passée.

Attention toutefois. Pour certains produits, la DLC a beau être passée, ils sont toujours bons à la consommation. Il existe des astuces simples et efficaces pour vérifier concrètement si le produit est encore bon. C’est le cas pour les œufs notamment. En cas de DLC dépassée, trempez votre œuf dans l'eau froide. S'il reste au fond, il est consommable. S'il flotte, il ne l’est plus.

Contrairement aux DLC, les DDM ne sont pas des dates impératives. Vous pouvez donc consommer votre produit même si la date est passée. C’est le cas pour les produits moyennement et peu périssables tel que les produits secs, stérilisés, lyophilisés et déshydratés. Mais c’est aussi le cas pour certains produits non sec. Par exemple les purées, les jus, les sauces, les produits laitiers, les compotes…

Faites évoluer votre façon de consommer

Vous êtes prêts à faire vos courses différemment ? C’est que psychologiquement, vous êtes prêts à modifier votre façon de consommer. C’est sûrement une autre clé de voûte de l’anti-gaspillage alimentaire.

Concrètement, ça donne quoi ? Préférez les produits solides aux produits liquides (pour les cosmétiques par exemple). Préférez le vrac aux produits suremballés. Préférez les petites quantités, ou du moins, des quantités raisonnables, cohérentes à vos besoins. Acheter plus est rassurant d’un point de vue psychologique, mais pousse finalement au gaspi. Résultat, une partie terminera à la poubelle au lieu de finir dans l’assiette.

Pour vous aider dans ces pratiques, il existe de nombreux magasins anti-gaspillage. Vous en trouverez une liste non exhaustive sur le site Planète Zéro déchet.

Les nouvelles technologies au service d’une consommation anti-gaspi

Grâce aux nouvelles technologies, il est aussi possible de consommer différemment. Le site web Zéro Gachis en est un bon exemple. Son concept est relativement simple : référencer autour de vous les aliments dont la durée de vie arrive à expiration. Vous pouvez ainsi bénéficier de grosses réductions ! Comment joindre l’utile à l’agréable pour son portefeuille.

Des applications ont également été créées pour lutter contre le gaspillage alimentaire. Peut-être avez-vous déjà entendu parler de Too Good to go, une application danoise, certainement la plus connue des applications anti-gaspillage.

L’appli vous met en relation avec les restaurations, boulangers et supermarchés autour de vous et vous propose d’acheter leurs invendus sous forme de paniers à sauver, à des prix réduits.

Mieux conserver ses produits et apprendre à cuisiner les restes

Lutter contre le gaspillage, c’est aussi apprendre à mieux conserver ses produits et cuisiner ce qui se trouve dans le frigo.

Commencez par ranger votre frigo en mettant en avant les produits dont la date limite de consommation est la plus proche. Ainsi, ils ne finiront pas à la poubelle. Ensuite, si les dates limites sont proches et que vous savez que vous ne les consommerez pas à temps, congelez-les ! C’est un très bon moyen de prolonger de plusieurs semaines la durée de vie de vos aliments. Cela fonctionne avec la viande, mais aussi les fruits et légumes, le pain, etc…

Pour ne vraiment rien jeter dans votre frigo, vous pouvez aussi cuisiner vos restes. Rien de plus facile ! Vous avez fait cuire trop de pommes de terre ? Faites une omelette avec ! Vous avez acheté trop de légumes ? Faites des soupes et des tartes ! Et pour cela, inutile d’être un grand cuisinier ! Aujourd’hui, grâce à internet, vous pourrez trouver l’inspiration si vous en manquez.

Enfin, si vraiment il n’est plus possible d’utiliser vos restes, vous pouvez toujours les composter. En veillant évidemment à respecter les règles du compost.

Se mettre au batch cooking, la nouvelle tendance anti-gaspi

Le batch cooking est une nouvelle tendance, qui, en français signifie « cuisiner en lot ». Plutôt que de cuisiner un peu chaque jour, la batch cooking invite à faire une grosse session de cuisine le week-end. Et ce, afin de préparer tous les plats de la semaine.

Cette tendance séduit de plus en plus d’adeptes pour deux raisons simples. La première, c’est d’éviter de cuisiner la semaine et de gagner du temps sur des journées déjà bien remplies. La deuxième, c’est de permettre de manger des plats variés au quotidien.

Le batch cooking, c’est aussi et surtout une bonne organisation. Ce qui a pour résultat d’éviter le gaspillage. En faisant du batch cooking, il faut prévoir et donc acheter en conséquence. Ni trop, ni pas assez, des produits variés pour faire des recettes qui tiendront toute la semaine.

Finalement, pratiquer la cuisine zéro déchet c’est simple, économique et plus respectueux de l’environnement.

8 conseils pour devenir une famille zéro déchet

Apprendre à mieux gérer sa consommation d’eau

Récupérer les eaux usées

Si le gaspillage se trouve beaucoup en cuisine, il est aussi présent ailleurs dans la maison. L’eau est en effet une source de gaspillage fréquent et conséquent. Pour commencer à y remédier, il existe une solution simple : recycler les eaux usées.

Peut-être avez-vous l’habitude de laisser couler l’eau lorsque vous lavez vos fruits et légumes. Si vous placez un récipient dans votre évier pour récupérer l’eau, vous pourrez ensuite la réutiliser. Pour arroser vos plantes, par exemple. Ou pour toute autre tâche qui ne nécessite pas d’eau potable. Cela fonctionne aussi avec l’eau de cuisson et l’eau de pluie.

Éviter les pertes d’eau grâce à des bonnes habitudes

Il est aussi possible d’éviter de gaspiller l’eau en adoptant les bons gestes. Et ils sont nombreux, ces gestes anti-gaspi !

Penser à bien fermer les robinets pour éviter le goutte-à-goutte en est un. Préférer la douche au bain en est un autre. Et bien sûr, faire la chasse aux fuites, grosse source de gaspillage dans la maison. Les gestes sont très simples pour la plupart.

Faire des économies d’eau grâce à des installations simples

Enfin, certaines installations simples peuvent contribuer à réduire considérablement le gaspillage de l’eau. C’est le cas des mousseurs de robinets ou des pommeaux de douches écolos, qui réduisent drastiquement la consommation.

Il y a aussi une solution pour vos toilettes, comme baisser le flotteur dans la cuve, pour qu’elle se remplisse moins. Ou installer une bouteille dans le réservoir, pour que le niveau d’eau monte plus vite. Des petites astuces qui, mises bout à bout, permettent de sacrées économies d’eau !

Envie d’en savoir plus sur les bons gestes et les installations simples ? Lisez notre article 10 conseils pour économiser l’eau.

Zoom sur l’autonomie en eau de notre futur éco-lieu

L’autonomie en eau sur notre futur éco-lieu éco-construit était primordial pour nous. Aussi, sous le bâtiment principal se trouvera une très grande cuve permettant de stocker 3000m3 d’eau, rien que ça ! On aime la visualiser comme une gigantesque piscine. L’objectif est de récupérer l’eau de pluie et éviter l’utilisation de l’eau potable pour alimenter les WC de nos bureaux par exemple. Cette eau de pluie récupérée permettra surtout d’arroser sans gaspillage nos 300 arbres fruitiers !

En finir avec le gaspillage d’énergie

Mieux maîtriser son chauffage

Pour faire des économies d’énergie, il est parfois nécessaire d’investir. C’est le cas pour le chauffage. Afin de l’utiliser moins et mieux, il faut, dans certains cas, réaliser en amont des travaux d’isolation. Cela représente un certain coût, mais vous permettra par la suite de faire des économies sur le chauffage. La bonne nouvelle, c’est que les constructions actuelles prennent désormais en compte la performance énergétique du logement et sont donc généralement mieux isolées.


Il est aussi essentiel de ne pas surchauffer son logement. D’abord, ce n’est pas bon pour la santé (source Santé Magazine). Et évidemment, cela vous permet d’éviter de gaspiller trop d’énergie.

Optimiser la consommation de ses appareils électriques

Enfin, notre dernier conseil pour économiser l’énergie se trouve dans la gestion de vos appareils électriques.

Utilisez le plus possible les fonctions éco de vos appareils, quand ils en disposent. Et quand vous ne les utilisez pas, pensez à les éteindre ! En utilisant des multiprises à bouton, vous pouvez même éteindre en un seul geste plusieurs appareils que vous n’utilisez pas sur le moment.

Et lors de vos départs en vacances, pensez bien à tout couper avant de partir. Multiprises, internet, chauffage… Vous éviterez de gaspiller de l’énergie et vous verrez le montant de vos factures baisser !

Conclusion

Pour limiter le gaspillage, ce ne sont donc pas les solutions zéro déchet qui manquent ! La première, bien sûr, c’est changer sa façon de consommer. En changeant vos habitudes, vous vous ferez du bien, et à la planète aussi.

Cela passe également par l’adoption de quelques gestes simples, comme récupérer l’eau, éteindre les appareils électriques, ou préparer ses courses. Mais vous pouvez aussi vous aider des nouvelles technologies. Grâce notamment à des applis zéro déchet qui vous permettent de consommer moins et mieux !

Certaines installations à la maison sont aussi bénéfiques pour éviter le gaspillage. Elles permettent de mieux réguler votre consommation d’eau ou d’énergie.

Enfin, grâce à l’évolution des mentalités et de la société, petit à petit, nous nous dirigeons vers des logements plus éco-responsables et chacun prend sa part de responsabilité en adoptant les bons gestes. Alors, vous vous y mettez aussi ?

PS : les cosmétiques solides, neutres en eau et écolonomiques, sont aussi un bon moyen d’éviter de gaspiller et de surconsommer !

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour le moment!

Ajouter un commentaire