Zéro déchet

En finir avec les emballages : pourquoi dire OUI au vrac ?

Zéro déchet

Acheter en vrac, ces dernières années, est un concept en vogue. Mais finalement, avant l’ère de la surconsommation et de la grande distribution, le vrac était quelque chose de commun. Chacun avait pour habitude de faire ses courses chez son épicier ou encore son primeur. De la proximité et des produits frais ! Et ces derniers n’étaient pas suremballés comme aujourd’hui.

Pourtant, actuellement, ce sont en moyenne 75kg d’emballages consommés annuellement par les français. Ce qui représente 20% de l’ensemble des déchets ménagers (source Zei).

Il faudrait donc en revenir à nos bonnes vieilles habitudes de consommation, qui étaient bien plus proches du concept zéro déchet ! Un peu d’organisation et le tour est joué !

Focus sur les achats en vrac, « nouvelle » façon de « mieux consommer » qui rappellera de bons souvenirs à nos grands-parents, nous facilitera la vie et nous apportera de nombreux avantages !!

Que veut dire acheter en vrac ?

Acheter des produits non-emballés en libre service

C’est la définition même du vrac : acheter de la marchandise sans emballage. Ce sont des produits qui ne sont pas conditionnés pour les longs transports, autrement dit des produits de proximité.

Acheter en vrac, c’est acheter en se souciant de l’environnement. Souhaiter à la fois réduire son empreinte carbone en réduisant ses déchets générés par trop d’emballages. Et souhaiter aussi éviter le gaspillage alimentaire, en ne prenant que la quantité exacte nécessaire. Juste ce qu’il faut.

Et ces achats, plus respectueux de l’environnement, sont de plus en plus recherchés. C’est pourquoi le réseau de la vente en vrac s’agrandit toujours plus. Des achats plus responsables, mais aussi des produits meilleurs pour la santé. Non traités, non transformés, ou non transportés sur des milliers de kilomètres.

Une liste de produits variés

Si, il y a quelques temps, le vrac était réservé uniquement aux fruits, aux légumes et aux épices, la liste de produits s’est largement allongée. Dans l’alimentaire, notamment, les produits disponibles en vrac sont de plus en plus nombreux. Pâtes, céréales, riz, biscuits, boissons chaudes comme le thé ou le chocolat… Mais aussi les produits ménagers : nettoyants multi-usage, liquide vaisselle, lessive…

Autant de produits, qui, dans la grande distribution, restent encore emballés de plastique. Et bien sûr, il est aussi possible de trouver désormais des cosmétiques en vrac. Comme c’est le cas pour nos cosmétiques zéro déchet, dans notre Atelier-boutique à Paris ou chez certains de nos revendeurs.

Il est possible aujourd’hui de faire ses courses complètes en ne s’approvisionnant que dans des enseignes qui vendent leurs produits en vrac. Et c’est plutôt une bonne nouvelle !

Bocaux vrac
Magasins vrac
Grande distribution vrac

Des magasins vracs plus éco-responsables au succès grandissant

C’est en 2016, que Réseau Vrac a été créé. Première association interprofessionnelle au monde dédiée au vrac. Avec l’aide de 450 professionnels de la filière, Lamazuna a la chance de pouvoir soutenir ce beau projet. Des engagements autant environnementaux que solidaires. Réseau Vrac cherche à sensibiliser, lutter contre les inégalités économiques, développer l’emploi, l’économie locale et soutenir cette consommation responsable et durable.

Depuis et avant cette date, nous avons vu fleurir les supermarchés zéro déchet et vrac. Parce que la demande est réelle et croissante. Surtout parce que les consommateurs sont de plus en plus soucieux de ce qu’ils consomment au quotidien. Ils ont donc tendance à faire plus confiance à des enseignes qui prônent une consommation sans emballages et plus saine, avec des produits naturels et bios pour la majorité.

La bonne nouvelle, c’est que désormais les points de vente de vrac sont plus nombreux, vous pouvez plus facilement consommer en vrac, où que vous soyez. Il est même possible de consulter une carte du réseau de vrac en France, que vous pouvez, encore aujourd’hui, alimenter et corriger ! Belle initiative pour en finir avec les emballages !

La grande distribution s’y met aussi !

La grande distribution communique de plus en plus sur la transition zéro déchet, parlons de Carrefour par exemple. Qui pour cela, a créé le concept Act for Food. Leurs engagements ? Mettre en place une transition alimentaire.

Concrètement ? Selon leurs dires, « C’est transformer en profondeur notre système alimentaire : de la production à la consommation. Changer le système pour que l'alimentation soit à la fois meilleure pour notre santé, meilleure pour nos agriculteurs et meilleure pour notre planète. Et c’est bien sûr faire en sorte que tout cela soit accessible au plus grand nombre ». Sur le papier, c’est tout le concept du zéro déchet mais en grande distribution.

Deux choses qui sont quelque peu antinomiques. Mais après tout, la grande distribution ne pourrait-elle pas, elle aussi, s’investir dans un réel changement en profondeur de notre mode de consommation ? Une initiative, qui a aussi proposé à ses consommateurs en 2019 d’écrire son plan d’actions pour 2020, ayant pour nom Mission Zéro Plastique.

Et cette enseigne n’est pas seule à s’engager sur cette voie. Certains sont plus timides, mais nous trouvons de plus en plus de rayons vracs dans les grandes surfaces, chez Auchan et Leclerc également. Nous sommes donc sur la bonne voie !

Découvrez les pratiques Lamazuna pour un objectif zéro plastique

Pourquoi acheter en vrac ?

Pour consommer sans emballage

Acheter en vrac, c’est consommer sans emballage, cela ne vous échappe plus. Qui dit consommation sans emballage, dit forcément réduction des déchets. En achetant en vrac, vous réduirez d’au moins 1/5ème vos déchets ménagers. Parmi lesquels, nous vous le rappelons, les emballages représentent tout de même 20%.

Une consommation sans emballage vous permettra donc, in fine, de réduire l’empreinte que vous laissez sur la Planète. Nous adorons et adhérons à l’idée à 100% !! Et vous ?

Pour faire disparaître les micro-plastiques dans les aliments

Si consommer en vrac signifie réduire ses déchets d’emballage, ce n’est pas tout. En effet, acheter en vrac permet aussi de réduire la quantité de micro-plastiques présente dans les aliments que nous avons l’habitude de consommer. En réduisant les emballages, cela réduit aussi la quantité de particules nocives pour notre santé dans nos aliments ! Acheter en vrac, c’est un pas de plus pour préserver sa santé.

Sans pour autant acheter plus cher… !

Les avis sont partagés sur la question du budget. Mais attention, comparons ce qui est comparable. Car vrac ne signifie pas bio et vice versa. Souvent, les produits vendus en vrac sont certifiés bio. Il faut donc les comparer avec les mêmes produits bios dans une grande surface classique. En faisant cette comparaison, le site Zéro déchet Nord Finistère en conclut que non, le vrac ne coûte pas plus cher.

À produit équivalent, le vrac coûte même 15% moins cher. 15% du prix du produit en emballage, qui finit directement à la poubelle. Du gâchis pur et simple. Le vrac est donc une alternative écologique, économique, qui permet de mieux consommer ! :)

vrac et pas d'emballages
courses produits bio et locaux

Pour consommer des produits bios et locaux

La démarche du vrac est motivée par une envie de réduire le gaspillage alimentaire, de mieux consommer, de réduire ses déchets. C’est pourquoi les enseignes qui proposent du vrac proposent la plupart du temps de nombreux produits certifiés et labellisés bios.

Et bien sûr, si vous souhaitez manger bio, vous souhaitez potentiellement aussi manger local et de saison. Car cela évite de nombreux inconvénients engendrés par les transports. Premièrement, consommer local vous permet d’être sûr.e de la provenance des aliments. Pas de surprise comme avec des produits qui passeraient par plusieurs pays. Ensuite, cela permet aussi de réduire la pollution engendrée par le trajet jusqu’au consommateur final. Plus le circuit est court, moins l’empreinte carbone du produit est élevée.

Pour rappel, les cosmétiques solides Lamazuna sont fabriqués dans le sud de la France et nous faisons appel à des fournisseurs Français chaque fois que cela est possible !

Acheter en plus petite quantité pour limiter le gaspillage

La consommation en vrac vous permet de n’acheter que la quantité dont vous avez besoin. Que vous achetiez au poids ou au détail, cela vous permettra d’éviter la surconsommation. Plus besoin d’acheter de gros paquets comme on en trouve dans la grande distribution.

N’achetez que ce dont vous avez besoin. C’est l’un des grands principes du zéro déchet. Pour le plus grand bien de la planète !

Une façon de tester de nouveaux aliments

Puisqu’il est désormais possible d’acheter en petite quantité, cela ouvre de nombreuses portes culinaires. En effet, en n’achetant que des petites quantités, vous pouvez tester de nouvelles recettes. Exemple : vous n’avez jamais goûté les haricots blancs, mais vous n’êtes pas sûr.e de les apprécier. Pour le savoir, testez !

C’est désormais possible puisque vous pourrez acheter seulement la quantité nécessaire pour préparer un plat. Mangez. Si vous n’êtes pas satisfait.e.s, vous ne réitérerez pas l’expérience. Pour autant, il ne vous en restera plus dans vos placards. Le vrac est le plan parfait pour faire de nouvelles expériences en cuisine ! Familles Zéro déchet, cette astuce est idéale pour vous !

Dire oui au vrac nécessite d’être organisé

Pensez à apporter vos contenants

Si le vrac possède de nombreux avantages, il demande toutefois une certaine organisation. Car évidemment, si les produits sont sans emballage, il faut bien un contenant pour les transporter jusque chez soi. Il faut donc que vous soyez prévoyants et que vous pensiez à prendre des pots, un sac cabas, des pochettes à vrac ou autres récipients. Ce peut être des bocaux en verre ou des totes bags, qui vous seront utiles au moment de l’achat. L’enjeu n’en vaut-il pas la peine ?

A la boulangerie, pensez à amener votre propre sac à baguettes. Evitons ensemble les emballages et objets à usage unique.

Pochettes à vrac
pots et sacs à vrac

Protégez vos achats chez vous

Une fois chez vous, vous ne pouvez pas laisser les produits à l’air libre, ils risqueraient de s’abimer. Il vous faut donc les protéger. Pour ce faire, vous pouvez, soit laisser les produits dans les bocaux en verre utilisés lors de l’achat. Ou bien, transvaser vos aliments dans des contenants hermétiques, qui vont permettre de mieux les conserver.

Et bien sûr, pour les aliments qui le nécessitent, les mettre au frais. Rien de bien plus compliqué que lorsque l’on fait ses courses dans un supermarché classique. Car là aussi, il y a des consignes à respecter pour une meilleure conservation des produits.

Étiquetez vos contenants

Puisque vous allez créer les contenants de vos produits vous-même, il faut bien sûr penser à les étiqueter. Car si vous ne le faites pas, vous risquez vite de vous perdre et de vous confondre entre les différents contenants et contenus. Pour ne pas voir cela arriver, il vous suffit de vous munir d’étiquettes et d’un crayon, pour attribuer chaque contenant à son contenu. Une fois que c’est fait, vous pourrez réutiliser toujours le même contenu pour un seul et même produit lorsque vous en rachèterez en vrac. Facile, non ?

Sur les étiquettes, vous pouvez également indiquer les dates de péremption recommandées. Au crayon à papier, afin de conserver la même étiquette :)

Pour conclure

Le vrac est le meilleur ami du zéro déchet ! Cela répond à un vrai besoin de consommer moins et mieux. Nous voyons de plus en plus d’enseignes qui proposent des produits en vrac, et ce, quel que soit le type de produit.

S’il y a quelque temps, ce mode de consommation était réservé à un petit nombre, il est désormais beaucoup plus répandu et accessible. Et c’est tant mieux pour la planète et pour vous qui nous lisez ! N’hésitez pas à nous glisser votre ville en commentaire, cela nous fera plaisir de vous lire depuis notre Drôme chérie !

Autre point positif, cela ne vous coûtera pas plus cher qu’un produit similaire de grande surface. C’est donc un bilan très positif pour le vrac, et c’est aussi une façon de diversifier sa consommation, tout en consommant de meilleurs produits. C’est une solution écolo et économique (« écolonomique » comme on dit chez Lamazuna !) pour consommer mieux et réduire le gaspillage.

Pour Lamazuna, grâce à nos produits sans emballage ou avec emballage durable, ce sont 45 189 815 déchets évités depuis le début de notre aventure. Chiffre au 26 février 2020, réalisé grâce à vous ! Alors MERCI d’être toujours plus nombreux à nous suivre et à croire en nous !

PS : on attend impatiemment de découvrir vos astuces concernant le vrac !

Les bonnes pratiques à adopter pour une vie éco-responsable

Commentaires (0)

Aucun commentaire pour le moment!

Ajouter un commentaire